La géométrié algébrique dans la théorie de l’apprentissage

J’ai appris aujourd’hui qu’il y a une approche en théorie de l’apprentissage utilisant à fond la géométrie algébrique. Le livre que fait autorité est “Algebraic Geometry and Statistical Learning Theory” de Sumio Watanabe.  Ouh! là! j’ai trouvé ma prochaine lecture pour après le Griffiths-Harris!  J’ai regardé le livre un peu en diagonale, et j’ai vu tellement de “blow-up” que ça m’a fait chaud au coeur.

Le site web du livre: http://watanabe-www.math.dis.titech.ac.jp/users/swatanab/ag-slt.html

Le cercle rond e(s)t le cercle plat

○≈

Eh, oui, topologiquement un cercle est un segment de droite avec les extrémités identifiées. Rien n’empêche donc de le dessiner comme un segment ce qui est souvent bien pratique (il est plus facile de tracer une ligne plus ou moins droite qu’un cercle).

En 2011, quand Sylvie m’avait parlé pour la première fois de l’ordre de Sharkovskiy, elle avait commencé par dire: “système dynamique sur le cercle” tout en dessinant un segment sur le tableau… c’était le début d’une belle aventure. Merci Sylvie!