Première visite au LUTIN

Je travaille actuellement dans un laboratoire qui est reparti sur plusieurs sites : Nanterre, Saint-Denis, Paris… C’est un laboratoire pluri-disciplinaire. Le nom complet du labo c’est Cognition Humaine et Artificielle ou CHArt. Lien : cognition-usages.org

Personnellement, je travaille sur le site THIM à Saint-Denis et je ne connais pas très bien les autres sites. (Il faut comprendre que je n’ai pas beaucoup de temps, trois mois c’est vraiment court quand on enseigne trois cours, tous les trois pour la première fois.)

Hier, c’était le premier jour des journées CHArt, la réunion annuelle du laboratoire. La réunion avait lieu au site LUTIN qui se trouve à la Cité des Sciences. C’était donc ma prémière visite au LUTIN.

Bon, bon, je me rélis et je me rends compte que j’ai passé beaucoup de temps à écrire des préliminaires. Être concise devrait être ma prochaine bonne résolution du nouvel an. Passons au compte rendu de la journée (informel, vous lisez un blog, pas un site institutionnel).

Il y a eu pas mal de choses qui m’ont impressioné durablement. Comme ce gars qui a équipé une classe entière de lunettes munies de « eye tracking » et qui a trouvé que les enfants regardant plus leur camarade que leur enseignant étaient ceux qui réussissaient le mieux. Ou comme cette collègue qui a trouvé qu’une simple image de deux yeux vous regardant fermement augmentait considérablement l’effort cognitif.

J’ai alluciné avec la visite du LUTIN. Ils avaient plein de « eye trackers » y compris un directement adapté à un écran qui permettait une navigation ultra-simplifiée sur l’écran pour ceux qui, comme moi, sont obligés de tout regarder avec un zoom très rapproché. Je le veux!

Les nouveaux membres du labo, dont moi, ont fait une présentation de leurs travaux de recherche. J’ai parlé un petit peu de billards et pour faire le lien avec les sujets du labo j’ai parlé de la chambre en miroir à titre exemple de mes activités de vulgarisation. Il faudrait que je vous raconte ça un jour ici.

Le chef du labo m’a demandé si je faisais du SFALC ou « science facile à lire et à comprendre ». Question intéressante – j’ai répondu avec la vérité : non. Quand je fais de la médiation scientifique, je saute habituellement le matériel écrit. Ici, sur le blog je ne fais que me défouler. Si je devais en plus réflechir à chaque fois à la compréhension du lecteur, je ne m’en sortirais plus, il n’aurait plus de blog. Mais l’idée en soi est très attrayante. Ceci dit, le jour ou j’aurais le temps d’écrire un article MFALC, je le posterai sur Images des Maths plutôt qu’ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s