Ars longa, vita brevis

Vita brevis, ars longa, occasio praeceps, experimentum periculosum, judicium difficile. (Hippocrate)

Autrement dit, la vie s’eclipse alors que l’art perdure, l’opportunité s’enfuit,  l’expérience est hasardeuse et le jugement, difficile.

« Ars » peut s’interpreter ici comme art ou métier. (Nota bene : je ne parle pas latin, ma traduction est donc secondaire.)

Lu sur le blog de Peter Norvig dans son article Teach Yourself Programming in Ten Years (en français: Apprenez à programmer en dix ans)

Look at the CAT

Measurement is when you look at the cat

Dit par Harald au detour d’un déjeuner mathématique où Greg nous expliquait la théorie d’information quantique. Il parlait du chat de Schrödinger – moi j’ai pensé qu’il parlait de CAT0, CAT1, etc. Enfin bref, ça me fera une blague mathématique en plus à raconter en soirée.

La géométrié algébrique dans la théorie de l’apprentissage

J’ai appris aujourd’hui qu’il y a une approche en théorie de l’apprentissage utilisant à fond la géométrie algébrique. Le livre que fait autorité est “Algebraic Geometry and Statistical Learning Theory” de Sumio Watanabe.  Ouh! là! j’ai trouvé ma prochaine lecture pour après le Griffiths-Harris!  J’ai regardé le livre un peu en diagonale, et j’ai vu tellement de “blow-up” que ça m’a fait chaud au coeur.

Le site web du livre: http://watanabe-www.math.dis.titech.ac.jp/users/swatanab/ag-slt.html